Bienvenue dans l'univers fascinant de Twilight.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Want to Break Free ! (Private One)

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte Yuan

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Classe sociale: Aisée
Statut: Humains

MessageSujet: Want to Break Free ! (Private One)   Mar 7 Oct - 22:50

    Les journées étaient beaucoup trop longues aux goûts de la jeune Chinoise. Cette dernière sortait de l'hôpital, après un rendez-vous de "routine" avec le docteur Cullen. Ce dernier, très compréhensif des demandes de sa patiente, l'avait finalement - et sûrement à contre-cœur - autorisé à faire un peu de sport. Un véritable miracle quand on savait que cela faisait des années que la jeune femme ne faisait plus de sport. Trois ans, pour être plus précise. Enfin bref, une véritable torture pour cette jeune active. Elle était donc sortie d'un pas presque guilleret de l'hôpital, tout en envoyant valdinguer joyeusement les sombres nuages qui recouvraient sa destinée. Elle caresserait un jour la douce Immortalité. Mais pas maintenant ! Elle avait trop envie de sourire, de profiter de la vie ! Elle se mit à courir légèrement, ravie de pouvoirs enfin se dégourdir les pattes. D'abord à un rythme de course plutôt lent, elle se mit à courir plus rapidement, évitant les gens qui marchaient à contre-sens, arrachant des "oh" offusqués aux rares mémés qu'elle rencontrait. Elle se mit à courir plus rapidement jusqu'à ce que son cœur lui arracha une grimace et elle s'arrêta. Sa gorge était en feu, elle avait du mal à respirer et se mit assise sur un banc. Baissant le menton pour regarder sa poitrine qui se soulevait très rapidement et très brièvement aussi, elle eut cependant un sourire de joie et se laissa aller un peu plus sur l'assise.

    Se sentir vivant, ça, c'était quelque chose d'important. Sentir l'air brûler la gorge, le coeur battre à tout rompre dans la poitrine. Avoir un point de côté aussi. Bon d'accord, ça fait limite un peu maso, mais que voulez-vous ? Charlotte se savait condamné à une mort jeune, alors, autant qu'elle en profite ! Elle passerait les moindres secondes de sa vie à s'amuser. Dès qu'elle le pourrait, elle ferait quelque chose. Elle ne perdrait pas un seul instant de son existence car elle est la preuve vivante du dicton : la vie est trop courte. Mais, bon dieu - et pardon pour le blasphème - qu'est ce qu'elle pouvait être belle quand on savait comme la prendre. Charlotte récupérait difficilement son souffle et avait la bouche pâteuse. Ouais, ok... Elle avait peut-être un peu abusé pour une toute première fois et ce sprint forcé était peut-être un peu de trop. Mais que dire d'autre sinon qu'elle le voulait. Elle ferma les yeux, laissant le fin crachin qui tombait sur Forks la rafraichir. Ca aussi, c'était quelque chose qu'elle ne voulait pas manquer. Elle aimait la ville pour ce qu'elle était et non pas pour ce qu'elle aurait pu être. Les yeux fermés, Charlotte ne sentit ni n'entendit quelqu'un s'approcher d'elle. Elle était dans son monde maintenant... Histoire de reprendre un peu ses forces. Cependant, l'odeur de jasmin de son parfum lui arrivait au nez et elle fronça un peu les sourcils, soulevant légèrement les ailettes de son nez. Et, lentement, elle rouvrit les yeux... Avant d'avoir un large sourire aux lèvres et de dire, d'une voix extrêmement enjouée :


    "Salut !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Swan
Admin
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 27
Localisation : Chez mon père, à Forks

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Classe sociale: Classe Moyenne
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Mer 8 Oct - 16:25

Bella avait besoin de sortir. Pas pour aller à la librairie, ou ailleurs, non. Juste pour sortir. Elle ne se sentait pas très bien, avait trop chaud. Elle pensait donc que prendre un petit brin d'air frais lui ferait du bien. Prenant son imperméable (comme à chaque fois qu'elle devait sortir de chez elle), elle n'oublia pas de fermer la porte à clé (Charlie n'était toujours pas rentré) puis s'avança sur la chaussée. Pas besoin d'autre moyen de locomotion que ses jambes, pour une petite promenade de ce genre. L'air sentait l'humidité, et une sorte de bruine tombait sur Forks. Chose habituelle ici, mais difficilement adaptable... Du moins, pour Bella. Elle salua les voisins qui lavaient leur voiture (par un temps pareil !) et vaquaient à leurs occupations quotidiennes. Qu'il était bon de voir ces humains travaillaient sans se poser plus de questions. Ne pas connaître la vérité... Un bonheur, ou un malheur ? Bella n'aurait su le dire. Elle avait tant fait pour tout savoir sur cette ville et, à présent qu'elle savait tout, elle avait envie d'oublier. Paradoxal, non ? Caractéristique humaine, dira-t-on...

Elle arriva finalement au centre ville (ou ce qu'on pouvait appeler le centre ville avec les quelques magasins présents et l'hôpital...). Elle était toujours aussi étonnée de voir les gens sortir comme s'il faisait 30°C. A Phoenix, par un temps pareil, elle serait resté enfermée chez elle, un bon chocolat chaud entre les mains. Et maintenant, elle se baladait dans les rues l'air de rien, comme tout un chacun. Eh bien ! On progressait vite, dans la vie.

Tout d'un coup, assise sur un banc, elle aperçut une personne qu'elle croyait reconnaître. Mais bon, pour l'instant elle n'aurait trop su dire de qui il s'agissait, elle était bien trop loin de ladite personne. Mais, en s'approchant peu à peu, elle remarqua que c'était Charlotte, une des premières filles à qui elle avait parlé lors de son arrivée à Forks. Charlotte Yuan était une jeune chinoise très belle, très gentille et qui aimait la vie mieux que quiconque, et avec qui Bella aimait discuter. Charlotte faisait partie d'un groupe de musique, avec ses trois meilleures amies Evy, Lise et Ana-Louise. Toutes très gentilles, d'après Bella.

Ce fut donc un grand sourire aux lèvres que Bella s'approcha de Charlotte. Celle-ci ne semblait pas l'avoir remarqué. Normal, elle avait les yeux fermés. Mais, finalement, elle ouvrit les yeux et vit Bella.

"Hey Charlotte ! Ca va ?"

Bella s'approcha de la jeune fille et s'assit à ses côtés. En plus d'aller beaucoup mieux par rapport à quelques minutes auparavant, elle rencontrait Charlotte en dehors du lycée. Ca c'était de la chance. Enfin, en même temps, ce n'était pas bien dur de croiser quelqu'un que l'on connaissait à Forks... Disons juste que Bella ne sortait pas assez souvent pour en croiser.

"T'as l'air épuisée."

En même temps, Charlotte avait toujours l'air épuisé. Pourquoi ? Bella ne le savait toujours pas. Peut-être valait mieux que cela soit ainsi. Ou pas. Bella préférait ne pas trop y penser. Imaginez qu'elle tombe à présent sur une sorcière ! Ce qu'elle avait appris aux côtés des vampires et des lycanthropes, c'était qu'il ne fallait JAMAIS se mêler de ce qui ne nous regardait pas...

_________________
L'admin a toujours raison !



My life is you, because you are my sunshine... Don't forget it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net
Charlotte Yuan

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Classe sociale: Aisée
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Dim 12 Oct - 23:47

    Oui, oui... Ce n'était pas parce que l'on était à Forks, ville humide paumée quelque parts aux Etats-Unis que les gens restaient cloîtrés chez eux des jours durant. Charlotte comprenait ces personnes qui voulaient avoir de l'espace, de la liberté, du mouvement ! Elle en faisait d'ailleurs elle-même partie. Mais, ce vicieux serpent qui la rongeait de l'intérieur l'en avait si souvent privé ! La pluie continuait à tomber sur son visage... Et même si elle était légère, cela lui faisait un bien fou. Elle se sentait rafraîchi. Bon, il fallait juste qu'elle évite de tomber malade. Ca ne le ferait pas, mais alors pas du tout ! Imaginez la tête du Docteur Cullen quand elle reviendrait complètement malade, avec un 40° de fièvre ? Mmmh... Pour sûr que cette fois, il râlerait... Bien qu'il ne l'ai jamais fait en fait. Oui, Charlotte l'avait un peu habituée à ses conneries et Carlisle Cullen commençait à être compréhensif au bout d'un moment. Charlotte l'aimait bien. Il ressemblait à un Dieu en blouse blanche... C'était le Dieu des Médecins en tout cas. Quand les Cullen arrivèrent à Forks et que Carlisle prit la place du médecin qui s'occupait avant de C.L.A.Y, cette dernière avait noté une amélioration de son état de santé. Bien sûr, elle était condamnée, la maladie avait été diagnostiquée trop tard. Mais, au moins, à chaque fois, elle avait l'impression de pouvoir vivre plus longtemps... Bizarre ? Moui, peut-être...

    En tout cas, Charlotte avait ouvert les yeux pour découvrir le visage blanc de Bella. La "nouvelle" qui n'en était plus trop une en fait était une jeune fille qui était rapidement montée dans son estime. Parce que de une, elle ne faisait pas comme la plupart des gens. Quoi donc ? Eh bien, il était évident que la fatigue se lisait sur les traits de Charlotte, cela ne faisait aucun doute. Et les gens avaient toujours tendance à la harceler pour savoir ce qu'elle avait. Charlotte répondait évasivement qu'elle était malade et les gens s'imaginaient une simple grippe. Des idiots... Mais, Bella, elle, ne lui avait jamais dit quoi que ce soit. Jusqu'à aujourd'hui. Mais, ce n'est pas pour autant qu'elle tomba dans son estime. Comme n'importe quel être humain, Bella se posait des questions. Celle-ci en était une... Et Charlotte répondit, évasivement :


    "Oh... J'suis malade..."

    Elle allait juste éviter le "ça va passer" puisque que ça, par contre, ça lui ferait horriblement mal. Elle n'arriverait pas à mentir là-dessus. Pour se donner une constance, elle leva son visage émacié vers le Cygne... Oui ben quoi ? Charlotte venait de se souvenir que "Swan" voulait dire "Cygne". Eh ben ? Le Cygne serait un joli surnom pour Bella... Dans les pensées de Charlotte. Elle inspira profondément et annonça :

    "Et toi, ça va ? T'as l'air... En forme."

    Elle garda son sourire aux lèvres, sourire typiquement asiatique, de celui qui faisait presque disparaître les yeux, qui était ô combien chaleureux et plein de joie. Elle pencha légèrement la tête sur le côté et leva la tête vers le ciel, pour cueillir encore un peu de cette agréable ondée. Charlotte appréciait beaucoup Bella. C'était vraiment une chic fille et elle lui souhaitait tout le bonheur du monde. Mais en plus, aujourd'hui, la Yuan se sentait incroyablement chanceuse. Elle rencontrait cette agréable jeune fille en dehors du Lycée et en tête-à-tête. Quoi de mieux pour faire connaissances ? Charlotte estimait beaucoup Bella. Peut-être qu'un jour, elle lui dirait la "vérité". Qu'elle serait capable de se libérer de son fardeau une nouvelle fois... Parce que Charlotte avait besoin d'en parler, de se sentir soutenue. Parce qu'elle avait des moments de faiblesses. Et Carlisle lui avait conseillé de le dire mais Charlotte était beaucoup trop réservée de ce côté. Pour le moment, le secret de la Yuan, personne à Forks (mis à part sa famille, ses meilleures amies et l'hôpital ainsi que le Lycée) n'était au courant. Et le secret n'avait pas encore filtré... Pour combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Swan
Admin
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 27
Localisation : Chez mon père, à Forks

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Classe sociale: Classe Moyenne
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Mer 15 Oct - 18:11

Même si elle était très heureuse de voir Charlotte en dehors des cours, et même si elle s'était habituée à la pluie de Forks, Bella espérait tout de même qu'elle n'aurait pas à rester très longtemps ici. Un peu de pluie, ça allait, mais ce n'était toujours pas la grande joie de Bella. Elle préférait un bon feu de cheminée, pelotonnée au milieu de couvertures avec une tasse de chocolat chaud entre les mains. Elle espérait aussi que la petite bruine n'allait pas se transformer en pluie diluvienne : elle détesterait encore plus Forks ! (même si maintenant, elle devait bien avouer qu'elle appréciait la petite ville pour tout ce qu'elle lui avait apportée). Bah oui, elle aimait Forks, que cela lui plaise ou non. Elle y avait fait de nouvelles rencontres, avait découvert son vrai 'moi', avait eu des aventures extraordinaires, alors qu'elle n'était qu'une simple humaine... Etc. Bref, Forks faisait maintenant partie intégrale de son passé, et de son présent, et elle sentait qu'une part d'elle resterait à jamais ici. Elle n'avait jamais pensé cela à son arrivée (et même avant) ! Pourtant, les faits étaient là. Lorsqu'elle pensait au futur, savoir qu'elle devrait un jour ou l'autre partir pour les études la chagrinait beaucoup. Comment ferait son père sans elle ? Oui, elle savait : il avait su se débrouiller comme un grand quand sa mère et elle étaient parties. Pourtant, il avait besoin d'elle, comme elle avait besoin de lui. En cohabitant, ils s'étaient retrouvés, s'étaient rapprochés l'un de l'autre, même si cela paraissait imperceptible. Sa mère aussi avait besoin d'elle, mais c'était différent, car elle avait Phil, elle n'était pas seule, et elle était heureuse. Son père, lui, devait encore souffrir, Bella en était persuadée. Elle voulait effacer cette souffrance de son coeur, même si cela paraissait impossible. Décidemment, elle s'était imposée bien des défis à l'air impossible...

Bref, revenons-en au présent, soit avec Charlotte et le crachin (sans oublier le banc !). Bella s'en voulait presque d'avoir posé cette question. Charlotte avait effectivement répondu qu'elle était malade. Bon sang, ce n'était pas ses affaires, pourquoi posait-elle toujours les questions qu'il ne fallait pas ? La curiosité, toujours la curiosité. Et l'indiscrétion. Les deux s'allaient parfaitement pour créer ce qu'on appelle : les ennuis (pour ne pas être vulgaire). Terme qui convenait parfaitement à Bella. Ne jamais être indiscrète ni trop curieuse, telle était la clé pour ne pas avoir d'ennuis. Elle avait mis longtemps à le comprendre, mais elle l'avait compris. Cependant, malgré tous ses ennuis, elle n'aurait pour rien au monde changé son passé et ce qu'elle avait vécu : c'était l'une des choses qui l'attachaient le plus à la ville de Forks. Charlotte faisait maintenant remarquer que Bella semblait en forme. Ce qui était la vérité. Charlotte avait aux lèvres ce sourire si asiatique que Bella trouvait attachant. Généreux. Réconfortant. Elle aurait bien aimé avoir le même. Mais non, elle n'était pas asiatique. Dommage. Quoique, dans ce cas, elle n'aurait peut-être pas rencontré les Cullen et le groupe de Sam... Ne jamais dire 'j'aurai bien aimé être ceci, cela'. Se contenter de ce qu'on a, un point c'est tout (et c'est déjà bien assez).


"Je serai encore plus en forme s'il y avait un immense soleil. Ce temps a tendance à me taper sur les nerfs. Mais ne rêvons pas l'impossible."

Elle rendit son sourire à Charlotte, même si elle savait qu'il était moins empreint de douceur que celui de la Yuan. Tant pis ! L'intention compte plus que le geste, n'est-ce pas ?
Elle repensa à ce qu'elle venait de dire. Oui, 'taper sur les nerfs', c'était la bonne expression. Normal que Charlotte soit malade avec ce temps là, c'était bon pour attraper des rhumes tous les quarts d'heure ! Elle allait le faire remarquer, mais se dit à la dernière minute que ce serait ENCORE être indiscrète. Indiscrétion qui amenait aux ennuis. Bref, ne recommençons pas avec ça, n'est-ce pas ?

Elle se dit tout d'un coup qu'elle ne voyait pas assez souvent les filles en dehors du lycée, à son goût. Et si elles se faisaient une petite sortie ensemble, un de ces jours ? Sauf si cela les embêtait trop qu'elle se joigne à elles, évidemment... Après tout, s'il y avait une incruste ici, c'était bien elle. Mais elle avait envie de les connaître en dehors des cours, de rire avec elle et de les voir chanter et jouer de leur musique. Sauf si elles refusaient, une fois encore. C'est pour cela qu'elle demanda :


"Ce serait sympa de se faire un petit week-end entre filles, tu ne penses pas ? Genre... Un peu de camping. Bien entendu, il n'y aura pas Jessica, ni ses acolytes !"

Amenez Jessica Stanley, et soyez certain que la fête était gachée ! Elle était peut-être sympa (des fois), elle avait tendance à être trop 'pouffe' sur les bords, si vous voyez ce que je veux dire... Non, ne soyons pas à ce point méchant : disons simplement qu'elle discutait, discutait, discutait... Fatiguant. Et si vous aviez le malheur de lui confier un secret, soyez certain que tout Forks était au courant !

_________________
L'admin a toujours raison !



My life is you, because you are my sunshine... Don't forget it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net
Charlotte Yuan

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Classe sociale: Aisée
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Mar 21 Oct - 22:11

    Le temps, la vie... Deux choses qui s'enfuyaient affreusement vite. Très vite. Trop vite pour qu'on ait le temps de faire tout ce qu'on avait envie de faire. Il existait tellement de destination que Charlotte voulait voir. Tellement de choses qu'elle voulait faire. Mais, elle savait très bien qu'elle n'aurait pas le temps, pas la santé pour le faire. Les sports de haut-niveau, c'était à bannis. Avec toutes les dyalises, toutes les chimiothérapies et les radiothérapies, le coeur de Charlotte avait morflé. Si elle avait eu l'autorisation de Carlisle pour pouvoir courir un peu, c'était parce qu'elle était dans une période où elle allait mieux. Beaucoup mieux. Enfin, mieux c'est relatif. Mais, elle ressemblait moins à un mort-vivant qu'avant. Cependant, cette rémission de la maladie ne signifiait qu'une chose : que la prochaine chimio' approchait dangereusement. Parce que c'était toujours comme ça. Quand on croyait qu'elle allait mieux, la maladie revenait violemment à la charge et lui assenait un coup quasi-fatal sur les épaules. Mais, il semblait que Carlisle ait le "flair" pour ça et avait déjà tout prévu. Charlotte savait que sa vie... Du moins ce qui en restait était entre les mains du médecin à la peau pâle. La pluie, encore qu'un simple crachin, tombait sur Forks lentement, doucement... Charlotte regarda Bella, qui semblait indiciblement heureuse. Et la jeune Asiatique partageait son bonheur. Parce qu'elle n'était pas radine. Elle voulait tout partager avec Bella mais serait-elle seulement prête à entendre certaines choses ? Oui... Parce que Charlotte voulait que Bella soit l'une de ses meilleures amies. Elle voulait avoir plus de lien avec la brunette parce qu'elle la savait digne de confiance, honnête. Elle inspira profondément et leva à nouveau la tête vers le ciel. Son coeur fit une violente embardée, qui ne surprit cependant pas l'asiatique, bien que sa cage thoracique se soulevait à une vitesse démesurément rapide. Comme si elle avait fait un sprint sur quatre cent mètres.

    C'est alors que la douce voix, calme, chaude de Bella se leva. Toujours le sourire aux lèvres, Charlotte baissa les yeux vers la jeune fille et vit qu'elle souriait aussi. C'était con à dire... Mais, Charlotte aurait adoré avoir les mêmes yeux que Bella. De grands yeux bruns, tellement expressif. Elle inspira profondément et fit une légère grimace, quand elle parla de camping. Non pas qu'elle ne voulait pas y aller. Mais, tout simplement parce qu'elle ne savait pas si elle serait en état d'y aller. Elle se redressa et inspira profondément, à nouveau, avant de se pincer les lèvres. Son regard se fit fuyant et elle baissa la tête. Elle ne savait pas trop comment dire ce qui se mit soudainement à lui peser sur le coeur. Elle regarda Bella et se pinça un peu plus les lèvres. Elle ouvrit la bouche, pour parler, mais ne trouva pas les mots pour dire ce qu'elle voulait dire. Finalement, elle sourit en douceur - un sourire cachant une grande tristesse - et elle annonça :


    "J'adorerais... Et je suis sûre qu'Ana-Louise, Lise et Evy seraient enchantées... Surtout si Jessica et la clique n'est pas là mais..."

    Mais... Ou Charlotte et l'art de se couper dans ses phrases. Elle n'avait pas le droit de faire partager un secret douloureux avec Bella. C'était à elle de faire le premier pas. L'asiatique n'avait pas, du moins c'était ce qu'elle pensait, à lui imposer son mal. La présence de Bella lui faisait beaucoup de bien. Elle comprenait pourquoi Lise disait que parfois elle faisait office de baume rien que par sa présence. Elle dit alors une demi-vérité, fit une semi-révélation... Ce qu'elle annonça parlait clairement de la gravité de son état de santé sans pour autant dire ce que c'était. Elle baissa les yeux et annonça :

    "Mais... Le temps est humide en ce moment... Il faut que je demande au Docteur Cullen si je suis apte... Peut-être que sous... Surveillance... Je..."

    Et là, sa voix s'étrangla. Elle ne savait plus ni quoi dire, ni quoi faire. Et se sentit tellement coupable. En fait, il ne fallait pas grand chose pour que Charlotte se sente coupable de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Swan
Admin
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 27
Localisation : Chez mon père, à Forks

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Classe sociale: Classe Moyenne
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Ven 24 Oct - 19:10

Les passants dans la rue continuaient à aller et venir, sans remarquer les deux jeunes filles assises sur un banc, dans le froid et la bruine. Quelque chose qui aurait étonné Bella quelques semaines plus tôt. Mais plus rien ne l'étonnait, à présent. Non, rien, absolument rien. On aurait pu lui dire que la Terre était finalement plate, elle l'aurait sûrement cru. Enfin... Il faudrait être confronté à cette situation, évidemment. Mais ce n'est qu'une image pour expliquer combien Bella avait mûri, et pensait à présent que tout est possible. Tout sans exception. Pour le meilleur comme pour le pire. Dans le monde entier. Même à Forks, petite ville insignifiante et vide de violence et de danger (enfin, à l'apparence), tout était possible. Les choses les plus improbables, celles auxquelles on croit qu'elles n'arriveront jamais, Bella savait à présent qu'elles pouvaient survenir n'importe quand, et surtout aux plus mauvais moments, annonçant la pire des nouvelles. Mais elle savait également qu'elle ne voulait plus rien savoir sur ces choses. Oui, je sais, c'est un peu compliqué, mais si on y réfléchit bien, on se rend compte que c'est limpide, logique. Personne n'a envie d'apprendre que son voisin est un réalité un meurtrier, son enfant un dealer... Personne n'a envie d'apprendre qu'un de nos amis a une grave maladie. Pourtant, ces nouvelles apparaissent souvent aux moments où on veut le moins les voir apparaître. A croire que c'est le destin de chaque être humain : se croire invincible, heureux pour la vie et, finalement, connaître le désespoir parce qu'une terrible nouvelle nous tombe dessus. Bella avait conscience de cela. Et, en ce moment, elle était plus heureuse qu'elle ne l'avait jamais été de toute sa vie. Voila pourquoi elle s'attendait au pire. Voila pourquoi elle avait peur de ce qu'elle pourrait apprendre à n'importe quelle seconde, ou minute de sa petite vie (presque) ordinaire.
Voila pourquoi elle eut peur lorsque Charlotte annonça qu'elle voyait le docteur Cullen (autrement dit, Carlisle). Pourquoi le voyait-elle ? Pourquoi devait-elle lui demander, à LUI, si elle était en état de faire du camping ? Tant de questions qui commençaient à tourmenter Bella, mais auxquelles cependant elle n'avait pas envie de répondre. Elle devait se ressaisir, ne pas montrer sa panique. Elle était heureuse et le resterait, compris ? Aucune mauvaise nouvelle ne viendrait la déranger. Charlotte n'avait certainement qu'un gros rhume... Oui mais, dans ce cas, il suffit juste de repousser la date, non ? Non, non non ! Bella ne devait pas se poser autant de questions, ce n'était pas ses oignons. Charlotte allait très bien, et elle avait sûrement trouvé une excuse parce qu'elle détestait le camping, et n'osait pas le dire à Bella, de peur de l'offusquer. Charlotte était son amie, et Bella ne devait pas imaginer la pire des maladies pour elle, car elle ne lui souhaitait aucun malheur. Au contraire. Elle lui souhaitait tout le bonheur possible et inimaginable.

La voix de Charlotte s'étrangla, et ses yeux restés baissés. Bella ne savait plus que faire. La rassurer ? Comment ? Elle n'était pas très douée pour ce genre de choses... En fait, elle n'était pas très douée pour grand chose. A nouveau, la panique menaça de la submerger, mais elle la refoula. Il fallait qu'elle dise ce qui lui passait par la tête, sans que ce soit pour autant trop déplacé. Oui, c'était la clé ! Elle devait dire ce qu'elle pensait... En espérant que Charlotte ne le prendrait pas mal. Sans la forcer à en dire plus, alors qu'elle ne le souhaitait pas. Car, malgré tout ce qu'elle pouvait se dire pour essayer de se persuader, Bella savait bien que, sans le vouloir, elle avait tiré de Charlotte un secret qu'elle n'aurait pas dû connaître, et qui faisait souffrir la jeune asiatique. Elle devait réparer son erreur. Mais pas en s'excusant, non, ç'aurait été pire encore pour son amie.


"Tant pis pour le camping ! Je n'aime pas trop ça de toute façon... Une soirée entre filles chez l'une d'entre nous serait peut-être plus approprié, non ?"

Là, elle avait vraiment l'impression d'être la pire des idiotes ! Charlotte allait penser que Bella ne se préoccupait nullement de son état de santé, et juste des petites soirées qu'elles pourraient passer ensemble pour tuer le temps. Bref, une égoïste. Mais elle voulait surtout essayer de refaire sourire la jeune asiatique, et non pas la faire souffrir comme elle venait de le faire... Ce qu'elle pouvait penser d'elle après, ma foi... était insignifiant pour Bella. Après tout, quand on aime quelqu'un, on ne désire que son bonheur, non ?

_________________
L'admin a toujours raison !



My life is you, because you are my sunshine... Don't forget it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net
Charlotte Yuan

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Classe sociale: Aisée
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Ven 24 Oct - 23:38

    Le Destin est une chose étrange, haïssable. Charlotte, qui avait toujours parfaitement bien vécue, se voyait mourir vieille, avec ses enfants et ses petits-enfants autour d'elle. Elle avait toujours tenté de se représenter son homme idéal. En vain... Elle n'avait pas d'idées précises de ce à quoi pourrait bien ressembler l'heureux élu. Enfin... Heureux élu qu'elle n'aurait jamais la chance de connaître. Parce que la Sournoiserie des Rouages du Temps en avait décidé autrement. Charlotte ne mourrait pas vieille. Mais jeune... Très jeune même. Ce serait un miracle de la Nature si elle arrivait à passer le printemps de l'année suivante. Pessimiste ? Non... Réaliste. A moins que les miracles existent, ce dont elle doutait très fortement. Charlotte ne croyait pas en Dieu et n'y avait jamais cru. Elle ne croyait pas au surnaturel ni à toutes ses choses aussi bizarres qu'étranges que les hommes pouvaient bien inventer pour se raccrocher à quelque chose. Charlotte était beaucoup trop cartésienne pour ça. Elle inspira profondément et regarda le sol. La pluie devenait un peu plus insistante. Elle prit la main de Bella, une main moite et froide et se leva d'un bond. Alors que Bella lui parlait, en lui disant que finalement, elles pourraient toutes se retrouver chez l'une d'entre elle. Elle serra la main de la jeune fille et l'entraîna dans une course enragée pour atteindre le portique de sa propre maison. Charlotte eut un large sourire et déclara alors, d'une voix malicieuse, qu'elle allait entraîner dans un autre monde. Et d'ailleurs, c'était le cas. Car même si de l'extérieur la maison avait l'air typiquement américaine, l'intérieur, lui ne l'était pas.

    Lentement, Charlotte ouvrit la porte alors que la pluie devenait beaucoup plus violente. Charlotte retira ses chaussures et fit rentrer Bella chez elle. Là, c'était un intérieure typiquement asiatique qui s'offrait aux yeux de la jeune femme. Charlotte appella sa mère, dans sa langue natale, et Madame Yuan descendit. Rapidement - car sinon ce n'était pas poli - Charlotte présenta Isabella et Lin Yuan s'inclina par respect. Ce qui était l'usage en réalité. Et là, à nouveau, Charlotte reprit la main de Bella et l'emmena dans sa chambre. Elle ouvrit la porte et annonça :


    "Pas trop dépaysée j'espère... Parce que mes parents, quand ils sont arrivés ici, étaient complètement paumés. Alors, ils ont refais l'intérieur de cette maison pour garder un brin de leur origine."

    Elle referma la porte et annonça alors, avec un brin de malice :

    "Et toi ? Pas trop dépaysée à Forks ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Swan
Admin
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 27
Localisation : Chez mon père, à Forks

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Classe sociale: Classe Moyenne
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Lun 3 Nov - 19:54

Bella n'avait pas fini de parler que Charlotte se leva d'un bond, prenant au passage une des mains moites de Bella. Celle-ci ouvrit la bouche pour demander ce qui se passait, mais elle n'en eut pas le temps. En effet, la jeune asiatique la tira brusquement en avant et se mit à courir, à courir ! Bella en eut presque le souffle coupée, avec ce vent qui s'infiltrait sournoisement dans ses poumons, trop vif. Elle tentait de maintenir l'allure de Charlotte, et regardait où elle allait, de peur de s'étaler de tout son long en se faisant un croc-en-jambe. Il ne fallait surtout pas qu'elle commence à tricoter avec ses jambes, son amie semblait pressée d'arriver à destination... Laquelle ? Bella ne le savait pas encore, mais elle se doutait bien que cela ne tarderait pas. Elle ignorait quelle mouche avait piqué Charlotte, et se le demandait encore. Une idée subite lui avait soudainement traversé l'esprit, c'était la seule explication. Mais laquelle et pourquoi ? Sans qu'elle sache pourquoi, Bella avait l'impression d'entrer sur un territoire inconnu, sur le point de découvrir quelque chose de merveilleux... ou de terrible. Des mèches de cheveux lui barrèrent le passage de la vue. Extrêmement dangereux, dans le cas de Bella. Elle devait écarter ces mèches, ou elle risquait de tomber en ne voyant plus le béton mouillée devant elle. De sa main libre, elle tenta de les écarter, mais le vent les ramener toujours au point initial. Bella allait hurler au vent de la laisser tranquille, quand Charlotte ralentit. Apparemment, elles étaient arrivées à destination.

Une maison se dressait devant elle. Bella était essoufflée. Il était rare qu'elle court et, quand elle le faisait, elle n'était pas aussi rapide ! Toujours à cause de sa maladresse, elle évitait à tout prix les sprints inconsidérés et dangereux. Elle aurait dû prévenir Charlotte... Tournant son visage vers son amie, Bella crut voir de la joie dans ses yeux. Courir devait beaucoup lui plaire... Bella ravala donc sa remarque.
La pluie devenait de plus en plus violente, et les grosses gouttes faisaient parfois mal quand elles tombaient sur la tête de la jeune fille. Charlotte prédisait la météo, ou quoi ? Dans tous les cas, entrer dans un endroit chaud et sec ferait un plus grand bien à Bella !

L'intérieur fit presque sursauter Bella. Faut dire qu'elle n'avait pas l'habitude de ce genre d'endroit ! Elle regarda de droite et de gauche, découvrant partout une décoration asiatique. Bon, ce n'était pas bien étonnant de la part de cette famille, mais quand même un peu déconcertant pour une américaine pur souche telle que Bella. Cette dernière imita Charlotte et posa ses chaussures dans l'entrée. Une femme venait à leur rencontre, à l'appel de Charlotte (dans une langue que Bella ne reconnut pas, mais dont elle devina aisément l'origine). Elle était très belle et avait un large sourire de bienvenue sur les lèvres. Bella s'inclina également, essayant d'imiter les acteurs des films orientaux, et eut conscience de sa gaucherie.


"Enchantée, Madame Yuan."

Puis, ne traînant pas une seconde, Charlotte reprit la main de Bella et l'entraîna dans les escaliers, jusqu'à arriver à une chambre. Bella la parcourut rapidement du regard, se demandant encore et toujours ce qui était passé par la tête de Charlotte, puis reporta son attention sur cette dernière. Elle comprenait que ses parents aient voulu conserver trace de leur pays d'origine. Oui, elle comprenait très bien même. Mais elle devait bien avouer qu'elle se serait crue dans un nouveau pays, en entrant là-dedans ! Tout était si... étrange... et mystérieux... En tout cas, à ses yeux. Elle tenta d'imaginer ce que ressentait un Américain voyageant en Chine, ou en Corée, ou encore au Japon. Une culture totalement étrangère à la notre, des visages différents, parfois chaleureux, parfois agressifs... Les humains étaient si différents... et si semblables...
Et il existait des vampires qui dévastaient cette population merveilleuse.

Mais n'oublions pas où nous sommes, et revenons-en au présent. Si elle se mettait à penser vampires et loup-garou, Bella sentait qu'elle finirait par faire une gaffe et dire une chose interdite à son amie.


"Au début, j'étais bien un peu dépaysée, mais à présent, ça va mieux."

Elle sourit à Charlotte et lança dans un éclat de rire :

"J'ai cru que tu m'entraînais dans une nouvelle dimension quand on est rentrées chez toi !"

Bon. Inutile de répéter qu'elle n'avait franchement pas l'habitude de ce genre de décor. Et inutile de le dire à Charlotte, qui devait que trop bien le savoir. Une question restait cependant suspendue aux lèvres de Bella, mais elle n'osait pas la poser. Charlotte avait simplement dû avoir envie de lui présenter son antre, tout en s'épargnant les supplices de la pluie (très très mouillée !) de Forks. Et, s'il s'agissait d'une autre raison, Charlotte le lui dirait bien (si elle en avait envie). Sinon... Peut-être Bella jouerait-elle encore et toujours sa curieuse... Peut-être pas...

[HJ : Jte propose qu'on ouvre un autre sujet. Comme tu veux, lol]

_________________
L'admin a toujours raison !



My life is you, because you are my sunshine... Don't forget it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net
Charlotte Yuan

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Classe sociale: Aisée
Statut: Humains

MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   Mar 4 Nov - 12:49

[O.K ! ^_^ J'ouvre le sujet chez moi Razz Tu peux fermer celui-ci ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Want to Break Free ! (Private One)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Want to Break Free ! (Private One)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR
» [AIDE]Transfert mails Free vers HD2
» un free d'Isabelle Vautier
» [Aide] Mail Free avec Abonnement Orange
» Prison Break S3 (spoiler inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight : Fascination à Forks :: La Ville de Forks :: Le Centre Ville-
Sauter vers: